Un prix

L’histoire du Prix est celle d’une rencontre entre le Champagne et les Chefs, entre une Famille et la Gastronomie. L’idée en est venue un soir de vendanges en 1966 lorsque Claude Taittinger président de la Maison de Champagne accueille au Château de la Marquetterie, Georges Prade, commandeur de l’ordre des Coteaux de Champagne.

Les deux épicuriens évoquent leurs souvenirs, leur attachement pour la cuisine ramenée à ses saveurs naturelles, leurs craintes sur l’évolution de la gastronomie… Ils lancent, autour d’un verre de champagne, un projet, celui d’un concours international gastronomique organisé et jugé par les professionnels pour couronner une cuisine associant le respect des règles classiques et une certaine créativité. Ce prix sera dédié au père de Claude, Pierre Taittinger, disparu l’année précédente.

Propriétaire de la Maison de Champagne, président du groupe familial, député, président du conseil municipal de Paris, Pierre Taittinger était aussi un fin gourmet. À Paris, sa table était réputée comme l’une des meilleures… Ami de Fernand Point, patron de la Pyramide à Vienne près de Lyon, l’un des pères de la nouvelle cuisine, il suivait de très près l’évolution de la gastronomie.
Quoi de plus naturel que le futur concours culinaire lui soit dédié !

Imaginé un soir de rêverie, le Prix connaît une destinée prestigieuse. Très vite, les jeunes chefs couronnés deviennent des stars de la profession. Du jour au lendemain, ils sont reconnus et les portes s’ouvrent devant eux car le concours, très difficile, est réputé pour son intégrité. Il couronne de vrais talents ayant une maîtrise parfaite de la cuisine, à la fois classique et inventive.

À l'aube de ses 40 ans, le Prix Culinaire International Pierre Taittinger prend un nouveau départ. Lorsque Pierre-Emmanuel Taittinger reprend les rênes de la maison de champagne, le Prix devient le « Taittinger », double hommage à une tradition familiale qui perdure et se transmet, et aux chefs qui depuis longtemps déjà l’ont baptisé entre eux le « Taittinger ». Il recentre plus que jamais son attention sur les chefs et continue de gagner en exigence.

Aujourd’hui le Prix a 53 ans et n’a cessé de progresser. Le jury composé de grands chefs s’est renouvelé et est présidé par Emmanuel Renaut, Chef trois étoiles du Flocons de Sel et Meilleur Ouvrier de France 2004.

Voir la liste des lauréats

Les lauréats

  • 1967 M.Michel Comby
  • 1968 M.Guy Legay 
  • 1969 M.Camille Lurkin 
  • 1970 M.Joël Robuchon 
  • 1971 M.Michel Nicoleau 
  • 1972 M. Georges Dumas 
  • 1973 M. Jean Pierre Toulejbiez 
  • 1974 M. Rémi Pommerai 
  • 1975 M. Jean Claude Boucheret 
  • 1976 M. Paul Van Gessel 
  • 1977 M. Yves Menes 
  • 1978 M. Claude Louboutin 
  • 1979 M. Gilles Etéocle 
  • 1980 M. Gabriel Biscay 
  • 1981 M. Philippe Broussard 
  • 1982 M. Philippe Sailly 
  • 1983 M. Francis Dulucq 
  • 1984 M. Hiroshi Horita 
  • 1985 M. Michel Roth 
  • 1986 M. Surjahadi Djajapermana 
  • 1987 M. Ulrich Berhinger 
  • 1988 M. Michel de Matteis 
  • 1989 M. Regis Marcon 
  • 1990 M. Dominique Quay 
  • 1991 M. Bruno Maringue 
  • 1992 M. Michel Izard
  • 1993 M. Laurent Debenest 
  • 1994 M. Yves Merville 
  • 1995 M. Bernard Leprince 
  • 1996 M. Christophe Marguin 
  • 1997 M. Philippe Gauvreau 
  • 1998 M. Vincent Arnould 
  • 1999 M. Pierre-Franck Salomon 
  • 2000 M. Fabien Lefebvre 
  • 2001 M. Karim Boukhari 
  • 2002 M. Stéphane Buron 
  • 2003 M. Stéphane Philippon 
  • 2004 M. Jean-Paul Bostoen 
  • 2005 M. Jérôme Ryon 
  • 2006 M. Charly de Wijs 
  • 2007 M. David Sauvignet 
  • 2008 M. Laurent Wozniak 
  • 2009 M. Nicolas Davouze 
  • 2010 M. David Castagnet 
  • 2011 M. Lars Van Galen 
  • 2012 M. Christophe Schmitt 
  • 2013 M. Bertrand Millar 
  • 2014 M. Jonathan Zandbergen 
  • 2015 M. Jérémy Desbraux 
  • 2016 M. Julien Richard
  • 2017 M. Tom Meyer
  • 2018 M. Kenichiro Sekiya

2018

Kenichiro Sekiya

Atelier Robuchon à Tokyo (Japon)

La sélection nationale

Présentation du dossier par les candidats

Afin d’être sélectionné, le candidat doit remettre au responsable du Prix dans son Pays (adresse spécifiée par l’organisation du pays représenté) un dossier de sélection, et ce avant la date limite, son dossier de sélection composé autour du thème du Prix.

Description du dossier

Ce dossier comprend obligatoirement :

• La recette imaginée autour du thème.

• 6 à 12 photos correspondant à la réalisation de cette recette.

• Un texte expliquant le parcours du candidat, ses choix, ses inspirations.

• Un bon d’économat dans lequel devra être précisé l’importance accordée à l’origine des produits.

• La budgétisation précise de sa recette.

Thème de la sélection nationale

Le thème de la Sélection Nationale est également celui de la Finale Inter- nationale. Il se compose d’un produit autour duquel le candidat construit sa recette. Ce dernier est totalement libre dans le choix des ingrédients qu’il utilise pour la réaliser. Les candidats peuvent ainsi exprimer leur culture et leur personnalité.

Critères de sélection

Le choix du Comité de sélection se fait selon les critères suivants :

• Personnalité de la recette : 30 %

• Technicité de la recette : 30%

• Cohérence entre la recette et l’inspiration : 20 % 

• Apparence visuelle et présentation : 20 %

Un seul candidat par pays est sélectionné et participe à la Finale Internationale à Paris le 28 janvier 2020.


Préparation des candidats sélectionnés


Le candidat peut bénéficier de l’aide et des conseils d’un parrain choisi au sein du comité d’organisation de son pays. Il peut ainsi cheminer pendant les mois de préparation et confronter son travail à l’avis d’un de ses pairs.

Le choix de ce « parrain » doit être fait à la remise des résultats. Il doit être communiqué à l’organisation Internationale du Prix culinaire le lendemain de la date de la publication du nom des candidats sélectionnés pour la Finale Internationale.


Récompenses

Le candidat sélectionné pour représenter son pays est récompensé d’un chèque d’un montant de 2400€.

  • Thème de la sélection nationale: SAINT-JACQUES
  • Nom du candidat retenu rendu public le 18 Novembre 2019
  • Le candidat sélectionné pour représenter son pays remporte 2400€

Le chemin vers la Finale Internationale

Un seul candidat est sélectionné par pays et participera à la Finale Internationale.

La finale internationale

Participation à la Finale Internationale

Un seul candidat par pays est sélectionné pour la finale internationale. Il représente son pays et sa culture. La finale se déroule à Paris.


Déroulé de la Finale Internationale

Jour 1 :

• Les candidats sont accueillis à Paris et s’installent dans l’hôtel réservé par l’organisation.

• L’organisation collecte les ingrédients apportés par les différents candidats et les achemine à l’Ecole Ferrandi où ils sont conservés dans les meilleures conditions.

• Un dîner d’accueil est organisé par le comité.


Jour 2 :

• La journée se déroule en Champagne. Elle est consacrée aux échanges entre les candidats, un producteur local et la Maison Taittinger. Un programme précis est fourni par le Comité à l’arrivée des candidats.

• Tirage au sort de la recette imposée à 19h à l’hôtel Lutétia.

• Dîner à l’hôtel Lutétia.

• Rendu des bons d’économat de la recette imposée. 


Jour 3 :

Les épreuves pratiques se déroulent à l’Ecole Ferrandi au 25 rue Abbé Grégoire 75006 Paris.


Les jurys de la Finale Internationale

• Jury de cuisine :

1 à 4 membres du jury veillent à l’organisation et à la régularité des épreuves en cuisine. Ils notent ensemble les candidats sur des critères de propreté, d’organisation, de gâchis et de gestion du travail avec le commis.


• Jury de dégustation :

6 membres composent le jury de dégustation durant la Finale Internationale. Grands Chefs reconnus, ils représentent différentes nationalités et sont ambassadeurs de la cuisine d’auteur.

Afin de préserver la neutralité du jugement, ils ne sont pas issus du comité d’organisation des pays engagés dans la compétition. Ils sont totalement détachés de ces derniers et sélectionnés par le comité d’organisation du Prix Culinaire.

Ils sont les représentants de cette cuisine d’auteur, choisis parmi l’élite de la gastronomie.


Temps de l'épreuve

Chaque candidat dispose de 4 heures pour exécuter les deux recettes : la recette libre présentée lors de la sélection et la recette imposée par tirage au sort la veille de l’épreuve.

1. Arrivée à l’Ecole Ferrandi à 6h30. 

2. Tirage au sort des postes de travail 

3.Tirage au sort des commis

4. Début de l’épreuve

Les candidats entrent en cuisine un par un de quart d’heure en quart d’heure.


Réalisation de deux recettes

1. Recette libre sur thème :

Le candidat réalise la recette qu’il a conçue à partir du thème de l’année. Il trouve à son poste de travail les ingrédients qu’il a apportés ou commandés pour réaliser sa recette. Il peut disposer à sa volonté des ingrédients du bon d’économat cuisine, cités en fin de règlement, qui se trouvent à la disposition de tous.

2. Recette imposée :

Le candidat doit réaliser une recette imposée qui est révélée la veille de l’épreuve. Les produits qu’il aura choisis lui sont fournis par l’organisation.


Bons d'économat

• Bon d’économat correspondant au thème du concours :

L’organisation peut fournir tous les ingrédients du bon d’économat envoyé par le candidat. Cependant le candidat est libre de venir avec les ingrédients qu’il juge indispensables à l’identité de sa recette.

A ce titre, l’organisation envoie à tous les candidats un bon d’économat à remplir dans lequel ils doivent préciser si l’ingrédient est fourni par l’organisation ou apporté par lui-même.

En ce qui concerne les ingrédients apportés par le candidat, l’acheminement de la marchandise doit être organisé entre le candidat et l’organisation. Les aspects réglementaires doivent être impérativement anticipés par le candidat.

Ce bon d’économat doit être envoyé à l’organisation au plus tard le 7 Janvier 2020. L’organisation s’engage à informer le candidat de la provenance des produits qu’elle met à sa disposition.


• Bon d’économat correspondant à la recette imposée :

Le candidat doit rendre son bon d’économat dûment complété la veille du concours après le dîner précédant les épreuves.

Les produits qu’il aura choisi lui sont fournis par l’organisation.

• En cuisine, sont à la disposition de tous et en quantité suffisante les ingrédients de l’économat cuisine détaillés en fin de règlement.


Matériel

Les membres du jury de cuisine contrôlent le matériel apporté par chaque candidat. Ils se réservent la possibilité de refuser tout matériel dès lors qu’il n’est pas adapté ou qu’il est déjà disponible en quantité suffisante en cuisine.

Le matériel ne doit pas être apporté en quantité excessive.

Seul le matériel de petite taille est autorisé.

Les membres du jury de cuisine sont habilités à disqualifier tout candidat qui enfreint le règlement, après en avoir discuté avec le Président du Jury.

Si le candidat a besoin d’un matériel spécifique, il doit en avertir l’organisation au plus tard le 7 janvier.


Commis

L’organisation met à la disposition du candidat un commis pour le seconder en cuisine. Ce dernier est un élève de l’Ecole Ferrandi.

Le matin du concours, l’attribution de chaque commis à un candidat se fait par tirage au sort en présence d’un huissier.

Un temps d’échange entre le candidat et son commis est prévu avant le début de l’épreuve. Des interprètes sont présents pour faciliter le dialogue.


Présentation des plats

Les candidats choisissent la présentation de leurs plats.

L’organisation met à disposition de chacun des assiettes et des plats.

Cependant, ils sont libres d’apporter les récipients, plats, assiettes, dans lesquels ils présentent leur travail. Ces informations doivent être transmises au plus tard le 7 janvier 2020, en même temps que le bon d’économat correspondant à la recette sur le thème.

Afin qu’ils ne permettent pas de divulguer l’identité du candidat, ces récipients doivent parvenir à l’école Ferrandi dans des boîtes fermées, introduites dans la salle d’épreuve en même temps que le reste du matériel.


Envoi des plats

15 minutes séparent l’envoi de chaque plat.

Le jury de cuisine est chargé de veiller à la bonne organisation de l’envoi. Il prévient les candidats du temps qui leur reste.


Fin de l'épreuve en cuisine

Tous les candidats doivent rester en cuisine du début à la fin des épreuves. Ils ne peuvent sortir qu’après remise des feuilles de notations à l’huissier. Ils sont prévenus par un représentant de l’organisation.


Classement des candidats

Le classement est effectué par addition des points attribués à chaque candidat par chacun des membres du jury.

Notation :

• 35 % technique

• 35% découverte gustative, singularité

• 20 % esthétique

• 10% cuisine


Pénalités de retard

Tout retard de plus de 5 minutes dans la présentation d’un plat au jury de dégustation est sanctionné : passé 5 minutes, le jury déduit à la note finale 10 points par minute de retard.


Rencontre avec le jury

A l’issue de la présentation des plats de tous les participants, une fois les feuilles de notes reprises par l’huissier, chaque candidat rencontre le jury pour présenter sa démarche et répondre aux éventuelles questions.

Cet échange ne sera pas noté. Il permet au jury d’apprécier la cohérence de la démarche du candidat.

Il permet aux candidats de recueillir les impressions du jury.

Au-delà de 10 minutes, le candidat est disqualifié. Toutefois le jury de cuisine est libre de décider d’envoyer son plat au jury de dégustation.


Remise des Prix

Un dîner de gala est donné le soir de l’épreuve. Il débute par la remise des prix.

  • La finale se déroule à Paris. 28 Janvier 2020
  • Réalisation de deux recettes: • Recette libre sur thème
  • • Recette imposée

Les résultats seront annoncés le soir de la Finale lors d'un dîner de gala.

Les Conditions de participation
& déroulement

Les Nations participantes

  • France (principauté d'Andorre et de Monaco comprise)
  • Japon
  • Belgique (Luxembourg)
  • Pays Bas
  • Suisse
  • Royaume-Uni
  • Allemagne
  • Suède


Trois conditions minimales sont requises pour pouvoir participer au concours

  • Le candidat doit avoir entre 24 et 40 ans. Il doit travailler dans un restaurant et être dans la profession depuis 5 ans minimum. Le candidat quelle que soit sa nationalité doit se présenter dans le pays où il exerce. S’il est sélectionné, il représente alors ce pays lors du concours international. Sont exclus :

        - Les professeurs de Lycée ou Ecole hôtelière.

        - Les candidats ayant participé 3 fois à la finale internationale


Mention juridique

• L’organisateur se réserve le droit d’écourter, de prolonger ou d’annuler les épreuves si des circonstances exceptionnelles l’exigent. Sa responsabilité ne saurait être engagée de ce fait.

• Toute difficulté qui viendrait à naître de l’application, de l’interpré- tation du présent règlement ou qui ne serait pas prévue par celui-ci sera tranchée par l’organisateur.

Médiatisation du candidat

• Le candidat est présenté à la presse dans son pays lors d’une soirée organisée par l’importateur de la Maison Taittinger.

Il revient à ce dernier de choisir le lieu et le format de cette soirée.

• Cette soirée est également l’occasion de réunir les invités liés à la Maison Taittinger.

• Au cours de celle-ci, un plat en lien avec le thème sera réalisé par le candidat afin de faire découvrir au public son expression culinaire.

• Pour mettre en lumière le candidat et faire connaitre son travail, l’organisation du Prix Culinaire réalise un film diffusé par épisodes tout au long de l’année sur les réseaux sociaux de la Maison Taittin- ger, ainsi que sur ceux du Prix Culinaire.

• L’organisation réalisera un film durant les deux jours consacrés à la Finale Internationale. Ce dernier mettra en valeur les candidats de tous les pays participants.

• Un livre est publié à la fin de l’année de la Finale Internationale. Ce dernier regroupe les recettes de tous les candidats. L’organisation se charge de revenir auprès de chacun pour obtenir les informations utiles avec précision.


Les chefs

Le président du jury

Emmanuel Renaut

Né en 1968, originaire de l’Aisne, Emmanuel Renaut suit sa formation à Laon avant de partir à Paris où il débute dans les cuisines du Crillon. Puis il rejoint Marc Veyrat dont il sera le Second pendant quatre ans. Il poursuit son parcours à Londres où il dirige les cuisines de l’hôtel Claridge’s. Il participe au 31ème Prix Taittinger dont il décroche la troisième place de la Finale Internationale.

En 1998, Emmanuel Renaut s’établit à Megève aux Flocons de sel et obtient une première étoile en 2003 et devient MOF l’année suivante. Une seconde étoile couronne son travail en 2006.

En 2012, c’est la consécration avec l’obtention de sa 3ème étoile Michelin.

Il prend en 2013 la succession de Gilles Goujon à la Présidence du Prix Culinaire International « Le Taittinger ».

Site d’Emmanuel Renaut, président du Prix culinaire

Le jury de dégustation 2018

Présidé par Emmanuel Renaut

Le jury de cuisine 2018

Le Taittinger
des chefs

Cooking
Talent

Le comité d'organisation 2018

Présidé par Emmanuel Renaut
Président d’honneur : Michel Comby

Inscriptions

Télécharger le dossier complet des modalités de participation


Candidats exerçants en France Version Française
Candidats exerçants en BelgiqueVersion FrançaiseVersion Néerlandaise
Candidats exerçants aux Pays-BasVersion Néerlandaise
Candidats exerçants en Suisse
Version FrançaiseVersion Suisse-Allemand
Candidats exerçants au Japon Version Anglaise
Candidats exerçants au Royaume-Uni Version Anglaise
Candidats exerçants en Allemagne Version Allemande
Candidats exerçants en Suède

Version Suédoise


Cooking TalentCooking Talents






Accéder au formulaire en ligne

Les actualités du Prix :

THÈME du 53ème Prix International de Cuisine d’Auteur le « Taittinger »

THÈME du 53ème Prix International de Cuisine d’Auteur le « Taittinger »

Le comité d’organisation, présidé par Emmanuel Renaut, choisi un produit qui est le même pour tous les pays participants.


 Il devient le thème du Prix :


LA SAINT-JACQUES


Le thème pour cette 53ème édition du Prix Culinaire est la Saint-Jacques. L’ingrédient principal, la Saint-Jacques sera fourni par l’organisation.


En plus du produit sélectionné, le candidat peut utiliser tous les ingrédients qu’il souhaite pour l’élaboration de sa recette. 

Il est libre d’apporter ses produits en totalité ou partie lors de la Finale Internationale.

La recette est à réaliser pour 6 personnes et présentée sur assiette. 

Le budget est de 50€ maximum par assiette, soit 300€ au total. 

Cette recette doit comporter une ou plusieurs garnitures. 


La réalisation d’une sauce, d’un jus ou d’un bouillon dépend du choix du candidat.

Sortie du livre dédié au Prix Culinaire International

Sortie du livre dédié au Prix Culinaire International

Ce livre retrace cinquante ans d’évolutions culinaires et d’aventures humaines. Une quinzaine de lauréats de différents pays se sont livrés au jeu des confidences et racontent l’enjeu de la compétition, ses coulisses. Ils nous font découvrir la recette de leur succès à travers celle du plat qui les a fait monter sur la plus haute marche du podium. Pour compléter ces regards viennent s’ajouter les témoignages de présidents de jury, commis et autres personnages eux aussi impliqués; afin que ce livre soit vivant, cosmopolite et humain à l’image de la grande gastronomie.


Livre disponible à l'achat 

52ème prix culinaire Japon

52ème prix culinaire Japon

Toutes nos félicitations au gagnant du 52ème Prix Culinaire Japon : le Chef SEKIYA qui travaille à L’ATELIER de Joël Robuchon Tokyo 

51ème Prix Culinaire International “Le Taittinger”

51ème Prix Culinaire International “Le Taittinger”

La Maison Taittinger présente toutes ses félicitations au chef Suisse Tom Meyer, du restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier, qui a remporté la 51e finale internationale du prix culinaire "Le Taittinger" !



Le Taittinger, 50 ans de passion

Le Taittinger, 50 ans de passion

Durant toute l’année 2016, Bruit de Table a suivi la 50ème édition du Prix Culinaire International Le Taittinger. Au-delà de la victoire de Julien Richard, 1er sous-chef des cuisines de l’île des Embiez, avec son turbot à la Nantua, c’est l’âme de ce concours unique en son genre que leurs caméras ont capté grâce aux témoignages de ses acteurs. Du premier lauréat, Michel Comby, à Amandine Chaignot, finaliste en 2011 et membre du jury, en passant par Michel Roth (vainqueur en 1985), Emmanuel Renaut, président du concours, ou Bernard Leprince (sacré en 1995), membre du jury, tous racontent la place très particulière qu’occupe Le Taittinger dans la défense, la promotion et le rayonnement de la gastronomie française. Tout en reconnaissant le formidable engagement, discret et respectueux, d’une famille soudée autour de Pierre-Emmanuel Taittinger, président du champagne Taittinger, et de sa fille, Vitalie, infatigable ambassadrice de la maison. 

Laissez-vous porter.

Image : Nathalie Bozzone, Lionel Autran, Estelle Chauffour, Paul Olinger

Montage : Afideis Production